Skip to main content

Les histoires en papier de Su Blackwell

De 19 novembre 2021Coups de soleil
Su Blackwell

De vieux bouquins, du découpage et de la féérie… à tous les amoureux des livres et amateurs d’histoires fantastiques, Su Blackwell saura vous faire plonger dans son univers bien à elle. Retombez en enfance et découvrez ses sculptures en papier délicates qui jaillissent de son imaginaire.

Su Blackwell : portrait d’une artiste à l’imagination débordante

Su Blackwell est une artiste anglaise née en 1975 à Sheffield. Déjà toute petite, elle aimait jouer dehors, faisant des bois, son terrain de jeu préféré et le lieu idéal pour développer son imaginaire. Quelques années plus tard, ce sont les arbres et les forêts de son enfance qui se dessinent dans ses œuvres.

Su Blackwell a intégré le prestigieux Royal College of Art de Londres, où elle a pu exploiter son potentiel créatif, son amour de l’art et son imaginaire débordant. C’est au cours d’un voyage en Asie du Sud-Est, que Su a pu découvrir l’art spirituel de l’origami, l’orientant vers de nouveaux savoir-faire. Alors qu’elle préparait sa maitrise en textiles brodés, elle s’est finalement tournée vers l’art du papier, dont elle est tombée amoureuse lors de son périple. Depuis ce jour, Su Blackwell a commencé à créer des œuvres de papiers qu’elle récupérait, qui à ses yeux, étaient symbole de fragilité et d’éphémère.

Su Blackwell
Su Blackwell

 « Je travaille souvent dans le domaine des contes de fées et du folklore. J’ai commencé à faire une série de livres-sculptures, en découpant des images de vieux livres pour créer des dioramas en trois dimensions, et en les exposant à l’intérieur de boîtes en bois… Pour les illustrations découpées, j’ai tendance à pencher vers des personnages de jeunes filles, en les plaçant dans des environnements obsédants et fragiles, exprimant la vulnérabilité de l’enfance, tout en véhiculant un sentiment d’anxiété et d’émerveillement infantiles »

Le processus créatif de Su Blackwell

Véritable paper artiste, ses œuvres mélancoliques sont inspirées des contes de fées, du folklore mais surtout des personnages du roman sur lequel elle créé.

Les livres dans lesquels elle réalise ses œuvres proviennent de bibliothèques, d’écoles, de librairies d’occasion mais également de personnes souhaitant s’en débarrasser. Parfois elle se rend sur des sites comme ebay ou chez des bouquinistes en ligne, pour donner une seconde vie aux livres et les recycler à sa manière.

Avant chaque création, Su Blackwell prend bien soin de lire chaque histoire afin d’en inspirer son travail. Ses sculptures naissent donc des personnages et du récit des livres qu’elle exploite. Finalement, elle indique que chacun des romans va l’inspirer et la guider dans son travail artistique.

Su Blackwell
Su Blackwell

Une fois le livre lu, elle passe au processus de création et de préparation qui peut durer entre trois et quatre jours, et plus, dans certains cas. Elle réalise tout d’abord un croquis puis grave dans le livre, découpe des mots ou des phrases, créant ainsi un sens plus profond à son œuvre. La confection des œuvres de Su Blackwell prend ainsi plusieurs mois de travail.

« Pour les images découpées, j’ai tendance à préférer des personnages de jeunes filles et à les placer dans des postures tourmentées et fragiles qui expriment la vulnérabilité de l’enfance, en même temps qu’elles transmettent une idée d’anxiété liée à la jeunesse et d’émerveillement. Dans ce travail, il y a une mélancolie tranquille, représentée par les matériaux utilisés et le choix subtil des couleurs. »

Un art qui nest pas seulement adressé aux enfants

Contrairement à ce que vous pouvez penser, le travail de Su Blackwell n’est pas uniquement dédié à un public d’enfants. En effet, les adultes font partie du premier public qui s’émerveille devant ses œuvres.

 « Les contes de fées sont des métaphores qui contiennent d’extrêmes émotions, d’espoirs et de craintes. Ils évoquent les éléments de base du commerce, de l’action, les structures et les hiérarchies sociales, les systèmes de valeurs, les croyances, la spiritualité, de la magie, de la romance, ainsi que la peur, le danger, l’héroïsme et de la violence. »

Su Blackwell
Su Blackwell

A toutes les personnes l’accusant de détruire les livres, elle répond que de toute les manières, les ouvrages finiront détruits quelque soit le moment de son cycle de vie, et qu’elle cherche avant tout à sensibiliser son public.

« Le papier a été utilisé pour la communication depuis son invention, soit entre les humains ou pour tenter de communiquer avec le monde des esprits. J’emploie ce délicat et accessible moyen en utilisant des processus irréversibles, destructeurs, permettant de réfléchir sur la précarité du monde que nous habitons et la fragilité de notre vie, rêves et ambitions ».

Où peut-on retrouver les œuvres de Su Blackwell ?

Depuis ses débuts, Su Blackwell a eu l’opportunité de travailler pour la communication avec différentes marques comme Volvo, Pilsner Urquell ou encore les magasins Cartier. Ses œuvres ont également fait l’objet de nombreuses expositions artistiques au Royaume-Uni ainsi qu’aux Etats-Unis au Musée d’Art et de Design de New York.

De nombreuses collaborations avec des magazines et livres d’art, ont vu le jour, où elle y a réalisé des illustrations, notamment avec le Playing with Books (éditions Quarry Book, 2010) de Jason Thompson.

Depuis quelques années maintenant, Su Blackwell réalise des ouvrages de contes de fées, s’adressant aux petits et grands qui souhaitent retourner en enfance, le temps d’une lecture. Aujourd’hui, l’artiste compte plus de 150 œuvres à son actif et plus de 13 expositions à travers le monde, dans des domaines divers et variés.

Su Blackwell

Découvrez d’autre oeuvres de Su Blackwell

Su Blackwell
Su Blackwell
Su Blackwell
Su Blackwell
Su Blackwell
Su Blackwell
Su Blackwell
Su Blackwell

Pour aller plus loin

Si vous appréciez les créations de Su Blackwell et qu’elles vous ont transporté dans les contes de fées de votre enfance, nous vous invitons à visiter son site web ainsi que son compte Instagram. Vous y découvrirez toutes ses dernières œuvres.


Nos derniers coups de soleil

Romane

A propos Romane

Chargée de Communication

Laisser un commentaire