Skip to main content

Les chiffres clés du retail – Juin 2021

Les chiffres clés du retail - Juin 2021

Budget réduit pour les soldes, crise sanitaire impactant les habitudes de consommation et année record pour le marché publicitaire… découvrez notre sélection des chiffres clés du retail pour ce mois de Juin 2021.

Soldes d’été : budgets et intentions d’achat

 Le début des soldes approche à grand pas et 81% des Français ont déclaré y participer dès le 30 Juin, soit 9 points de plus que l’édition de 2020. En revanche on peut constater une légère baisse du budget alloué à cette période de promotion par rapport à l’année précédente : 170€ en 2021 contre 200€ en 2020 (-15%).

Il est important de noter que pour 54% des Françaisla crise sanitaire n’influera pas dans leurs intentions d’achats durant les soldes tandis que 28% y avaient renoncés en 2020. Cette année, seulement 19% comptent ne pas y participer.

Les chiffres clés du retail - Juin 2021

Les chiffres clés du retail - Juin 2021
 La crise sanitaire n’y est pas sans conséquences, quant au canal d’achat des consommateurs Français cette année. En effet, 41% des Français compte effectuer leurs achats en ligne. Parmi eux 49% sont des consommateurs de moins de 35 ans. Malgré cette hausse du e-commerce, les points de ventes physique ne sont pas laissés de côté : 22% des consommateurs comptent se rendre en centres commerciaux pour effectuer leurs achats durant les soldes d’été. 19% comptent se rendre en centre-ville, 11% dans les grands magasins et 7% en supermarchés.

Du côté des produits vedette, on retrouve le prêt-à-porter qui représente 67% des intentions d’achat, soit une baisse de 2% par rapport à 2020. L’univers de la chaussure, lui, représente 42 à 52% des intentions d’achats, soit une hausse de 3%. En troisième position nous retrouverons le hi-fi, l’électroménager et la décoration d’intérieur qui représentent 15% des intentions d’achat cette années.

Sondage de l’Ifop et Spartoo – Source : FashionNetwork

Crise sanitaire, une mutation des modes de consommation

La manière de consommer des Français a réellement été impactée par la crise sanitaire actuelle. L’étude menée par Babel et BVA montre qu’1 consommateur sur 2 à changé ses habitudes de consommation pendant cette période. Cette nouvelle manière de consommer s’est particulièrement observée chez les jeunes consommateurs.

Une remise en question de la part des consommateurs Français

Depuis le début de la crise sanitaire, nous avons pu observer une remise en question des Français sur leur mode de consommation. En effet, 68% se remettent en question sur les conséquences de l’activité humaine sur l’environnement, 66% affirment davantage s’interroger sur la qualité de leur alimentation, 64% sur leur manière de vivre au quotidien et 63% sur la provenance de leurs achats.

Une tendance au DIY

Pendant cette crise sanitaire, les Français ont eu un fort intérêt à tester par eux-mêmes de nouvelles pratiques. Ainsi, 7 Français sur 10 affirment et nous explique, au travers de cette étude, qu’ils  » choisissent souvent des produits basiques ou non transformés  » et 63%, font ou réparent davantage de choses eux-mêmes. 53% des consommateurs Français se sont donc laisser tenter par de nouvelles marques plus saines ou responsables. 

Les chiffres clés du retail - Juin 2021
Les chiffres clés du retail - Juin 2021

De nouveaux enjeux de consommation

Environ 61% des consommateurs sondés affirment éprouver un malaise face à la  » surconsommation  » en général. En ce sens, 48% d’entre eux admettent avoir de moins en moins envie de consommer. Enfin, 46% ont du mal à se repérer parmi les marques de consommation courante. Ces chiffrent sont le miroir d’une prise de conscience et d’une distance quant à la surconsommation et la consommation. Cependant, 60% des Français estiment et pensent pouvoir changer les choses à travers leurs choix de consommation.

Une hausse de la culpabilité chez les 18-34 ans

Parmi les consommateurs sondés, 43 % sont âgés de 18 à 34 ans. Cette tranche, affirme éprouver de la culpabilité vis-à-vis de certains achats. Ils sont en effet de plus en plus nombreux a se remettre en question pour consommer différemment. Pour 57% d’entre eux, cela passe par l’achat de produits de seconde main. Pour aller encore plus loin, 36% d’entre eux vont avoir recours à des applications qui vont évaluer leur consommation et son impact.

Un manque de conviction des marques pendant la crise

Pour 64% des consommateurs : les marques n’ont pas été convaincante durant cette crise. Ils justifient ce chiffre par le manque d’action des marques, qui préfère parler au lieu d’agir. En ce sens, 91% des sondés aimeraient que ces marques misent plutôt sur la responsabilité et qu’elles justifient la qualité de leurs produits. C’est pourquoi, elles sont invitées à changer face à une exigence de plus en plus grandissante des consommateurs, qui sont de moins en moins conciliants.

Sondage par Babel et BVA – Source : Comarketing et Emarketing.fr

2021 : année record pour le marché publicitaire mondial

L’activité publicitaire est belle et bien repartie de plus belle et le marché mondial de la publicité devrait alors connaître une année de tous les records en 2021. Malgré les aprioris, selon les agences média Densttsu Aegis, GroupM, Magna et Zenith, les dépenses publicitaires mondiales devraient connaître une hausse de 10%, voire 15% sur l’année 2021 et +13% en France.

Une hausse de 10.6% dans le monde

Les dépenses publicitaires mondiales devraient augmenter de 10.6% cette années ce qui représente 3% e plus que les prévisions annoncées par ces agences média en janvier 2020 (7.3%). Ces prévisions ont été revue en mars 2021 et la hausse a été estimée à 15%, soit un total de 747.67 milliards de dollars fin 2021 (+56.17 milliards de dollars, soit 81% par rapport aux prévisions de septembre 2020). Cette différence entre les résultats et les prévisions, peut s’expliquer par l’arrivée du vaccin qui fait baisser le nombre de cas positifs à la Covid-19, le début de l’Euro ou de toutes autre évènement sportif comme les JO de Tokyo par exemple, qui sont vecteur de croissance économique pour la publicité.

Les chiffres clés du retail - Juin 2021

Selon eMarketer, « le reprise sera inégale selon les pays et les formats publicitaires ». La publicité numérique devrait peser 20.4% sur le marché publicitaire, sachant que c’est le support mobile qui connaît une croissance plus rapide avec une hausse de 23.5%. « D’ici la fin 2021, il représentera un peu moins des ¾, soit 74.9% de tous les supports publicitaires numériques ». En 2025, les dépenses publicitaires mondiales devraient peser plus d’un milliard de dollars, ce qui est largement positif.

Les chiffres clés du retail - Juin 2021

Une hausse de 13% en France ?

Concernant le marché publicitaire en France, Kantar a mené une étude dévoilée par France Pub et l’IREP, mettant en avant une légère progression au premier trimestre 2021 par rapport à la même période en 2020. Cette hausse des recettes nettes publicitaires pèse 3.022 milliards d’euros, soit une hausse de 0.9%. Le marché reste tout de même en retrait avec une baisse de 8.1% par rapport au premier trimestre 2019.

Pour autant, selon IPG/Mediabrands, les investissements publicitaires français devraient connaître une hausse de 13.1% en 2021. Cette dynamique reste soutenue au niveau mondial grâce à la publicité numérique qui devrait représenter 60% en France cette année.

Source : Emarketing.fr 


Retrouvez les Chiffres Clés du Retail des mois précédents

Les chiffres clés du retail - Mai 2021
Les chiffres clés du retail - Avril 2021
Romane

A propos Romane

Chargée de Communication

Laisser un commentaire