Skip to main content

Les chiffres clés du retail – Avril 2022

Les chiffres clés du retail - Avril 2022

Si la consommation responsable reste un enjeu envisagé pour une partie des consommateurs français, les prix peuvent s’avérer être un frein à l’achat. Dans cette logique, la seconde main à su se faire une place, notamment dans le secteur du luxe.  Optimisme et résultats en hausse, qu’en est-il du retail en 2022 et quelles sont les comportement d’achats de produits de grande consommation ? Dans ce numéro d’avril 2022, retrouvez notre sélection des chiffres clés du retail.

Consommation responsable, où en est-on ?

Si 44% des consommateurs affirment vouloir consommer des produits en adéquation avec leurs valeurs, à peine un consommateur sur quatre a déjà changé sa manière de consommer.  

Le critère financier, enjeu central de la consommation responsable

Selon une étude menée par Bazaarvoice à l’occasion de la journée de la Terre, plus de la moitié des consommateurs français se dit prête à payer plus cher s’il s’agit d’acheter des produits plus respectueux de l’environnement. Malgré tout, le prix reste pour la plupart, un frein important quant à ce changement de mode de consommation.

Selon les résultats de l’étude, le frein principal à l’achat de produits responsables ou bio est le prix, pour 61,75% des répondants mondiaux et 54% des consommateurs français ayant répondus. Toujours au niveau mondial, les consommateurs dont les prix n’influence par l’acte d’achat, sont les consommateurs allemands (46%).

Conscient que la « fast fashion » a un impact négatif sur l’environnement (60,5% au niveau mondial et 74% au niveau de la France), les consommateurs français sont tout de même enclin à en consommer, en raison de leurs prix faibles (40% des français contre 53% au niveau international).

Les chiffres clés du retail - Avril 2022
Les chiffres clés du retail - Avril 2022

La seconde main, un mode de consommation responsable en hausse

Le commerce responsable a fait naître depuis quelques années, un nouveau mode de consommation : la seconde main. Selon une étude menée par PayPal, la seconde main est devenue populaire chez les consommateurs.

Ainsi, le nombre de recherche Google pour trouver des points de vente de seconde main à explosé avec une hausse de 80% (entre septembre 2019 et août 2021). La seconde main est aussi fortement plébiscitée dans le secteur du luxe, puisqu’il a connu une croissance cinq fois plus importante qu’avec la vente de produits neufs. Les ventes ont atteint les 33 milliards d’euros en 2021.

Le retail français, qu’en est-il ?

Des commerçants optimistes pour 2022

Face à la crise sanitaire de la Covid-19, le commerce français a connu une baisse importante des résultats depuis 2020. En revanche, selon une étude menée par Adyen, les commerçants français (66%) sont optimistes quant à une croissance de leur chiffre d’affaires d’au moins 20% en 2022.

Les raisons de cet optimisme ? La croissance et la transformation numérique. Sur les 5 prochaines années le secteur du retail en France devrait atteindre +14,8% et la transformation numérique y contribuerait à 3%.

Les chiffres clés du retail - Avril 2022
Les chiffres clés du retail - Avril 2022

L’omnicanal, au centre de l’évolution des enseignes

Si l’on évoque le sujet de la transformation du retail, la notion de l’omnicanal est au centre des discussions. Selon les résultats de l’étude, « 61% des consommateurs seraient plus fidèles à un commerçant leur permettant d’acheter des articles en ligne et de les rapporter en magasin ». Cependant, seulement 23% des enseignes proposent ce système.

Si le commerce en ligne a augmenté son taux de ventes depuis la crise sanitaire, le commerce physique ne faiblit pas pour autant. En effet, 62% des consommateurs français affirment préférer effectuer leurs achats en point de vente. pour 41% des consommateurs, cela s’explique par le a présences du sensoriel en magasin (toucher, sentir, essayer les produits…)

Source : Republik Retail

Produits de grande consommation, quels sont les comportements d’achats

Le drive, en hausse depuis 2 ans

Selon une étude menée par Médiaperformances au sujet des modes d’achats de courses chez les consommateurs français, le drive connait une forte hausse d’années en années.

Malgré l’émergence du « quick commerce », mixant drive et proximité, les hypermarchés et supermarchés restent majoritaires (respectivement 55% et 25%). Les achats de PGC restent toutefois assez faibles sur les sites distributeurs, les applications mobile retail et les magasins de proximité (15%).

Les chiffres clés du retail - Avril 2022
Les chiffres clés du retail - Avril 2022

Des achats préparés à l’avance

Lorsqu’il s’agit d’organiser leurs courses, 7 consommateurs sur 10 réalisent au préalable une liste de courses. 22% vont se rendre sur internet pour se renseigner plutôt que de consulter les prospectus des distributeurs.

Sur les 70% de consommateurs rédigeant une liste, 59% l’ont respectée tandis que 12% ont changé d’avis dans le point de vente, au moment d’effectuer leurs courses.

Des influences d’achats en point de vente

Si 60% des Français s’intéressent à la présence ou non d’ingrédients controversés dans les produits qu’ils achètent, 45%, quant à eux, vont consulter les avis clients et les notes.

Les promotions sur le lieu de vente sont aussi un élément d’influence important dans 45% des cas avec la PLV et le shopper média.

Pour 25% des consommateur la mention « nouveau » ou « nouveauté », est un bon facteur d’achat.

Les chiffres clés du retail - Avril 2022

Source : Comarketing

Laisser un commentaire