Les chiffres clés du retail – Juillet 2019

Omnicanal, Bilan des soldes d’été, Amende record pour Leclerc, Intelligence Artificielle… Nous vous résumons les actus retail les plus “chaudes” de l’été.

85% des Français ont un parcours omnicanal

L’omnicanal est désormais une réalité pour une majorité de consommateurs. Si le magasin reste le point de vente préféré des Français, ils sont aujourd’hui 85% à utiliser le digital en parallèle, que ce soit pour acheter ou pour se renseigner… Cette donnée est issue de l’étude de l’agence Wide sur l’optimisation du parcours d’achat omnicanal.

Le magasin reste le point de vente favori des consommateurs : pour 90% d’entre eux en tant que canal d’achat et pour 41% en tant que canal d’information. En effet, le “réflexe magasin” est avantagé pour les achats du quotidien tels que les produits alimentaires, d’hygiène et d’entretien mais aussi pour les loisirs, la high-tech et le prêt-à-porter. Les produits dématérialisés tels que les voyages (65%) et les logiciels (57%) sont principalement acquis en ligne.

Découvrez les résultats complets de l’étude avec CoMarketing.

parcours omnicanal retail

La canicule a eu un effet négatif sur les soldes selon 47% des commerçants

soldes été 2019 retail

Menée par la CCI Paris -Île-de-France auprès de plus de 400 commerçants parisiens, l’enquête « Soldes d’été 2019 » montre que les fortes chaleurs ont dissuadé les consommateurs de profiter de l’opération. Pour 67 % d’entre eux, la hausse de chiffre d’affaires observée pendant les soldes d’été n’excède pas 20% par rapport à un mois normal et 18 % n’ont même observé aucune hausse.

La chaleur qui a eu un effet négatif sur l’activité selon 47% des commerçants, provoquant une forte baisse de la fréquentation. Les mouvements sociaux sont largement cités par les commerçants (77%) comme responsables de répercussions importantes sur leur activité cette saison. Enfin, la valse des promotions et les ventes sur internet ont fait perdre aux soldes leur caractère d’événement incontournable pour 56 % des commerçants.

Source : CCI Paris IDF

Une amende de 117,3 millions d’euros pour Leclerc

Le numéro 1 français de la grande distribution est accusé de “pratiques commerciales abusives”. Leclerc aurait contourné la loi en passant par une centrale d’achat hors de France. Le groupe n’a pas mené en France ses négociations commerciales avec certains fournisseurs. Il en a délocalisé une partie dans sa centrale d’achat en Belgique.

Résultat, selon la répression des fraudes, Leclerc a obligé 27 fournisseurs à baisser leurs prix sans contrepartie, notamment Danone ou encore Pepsi. Une pratique illégale pour un groupe français. Leclerc a dénoncé une volonté politique du gouvernement, promettant de faire valoir ses droits et rappelant que les négociations visées concernaient de grands groupes multinationaux et non des petites et moyennes entreprises (PME).

Source : France Info

amende leclerc

La part de la marketplace en France est de 35% en 2018

retail marketplace

Le modèle Boucicaut aura perduré 150 ans mais il est bien en train de s’effondrer. Les fournisseurs réalisent, en effet, qu’ils sont capables de livrer directement les clients finaux. Le phénomène récent des marketplaces connaît ainsi une fulgurante progression. Sur Amazon, le modèle marketplace représente 69% du volume total de ventes en France. Plus largement, sur l’ensemble des grandes enseignes e-commerce dans l’Hexagone, la part de la marketplace est passée de 21% en 2015 à 35% en 2018.

Cette vague de désintermédiation s’accélère avec l’arrivée d’un deuxième phénomène: le Global M2C, pour Global Manufacturer to Consumer. Cela s’illustre par l’émergence d’AliExpress, Joom, Shein ou Wish. Et les places de marché continuent leur marche en avant en 2019 : au premier semestre, 43% des articles achetés en ligne en sont issus, contre 41% un an plus tôt.

Source : Emarketing

Le secteur du retail va investir 5,9 milliards de dollars dans l’IA

D’après une enquête d’IDC, le secteur de la vente au détail est en tête des dépenses mondiales pour les systèmes d’intelligence artificielle en 2019, avec des investissements prévus de 5,9 milliards de dollars. Les solutions développées sont des agents automatisés de service à la clientèle, des conseillers en achats et des plateformes de recommandation de produits.

Selon une récente étude de Forbes Insights et Quantcast, l’intelligence artificielle permet aux spécialistes du marketing d’augmenter les ventes (52 %), de fidéliser davantage la clientèle (51 %) et de réussir le lancement de nouveaux produits (49 %).

Source : IT Social

retail intelligence artificielle

Nos derniers articles sur les chiffres clés du retail

Retrouvez tous les chiffres clés du retail sur la page dédiée et découvrez notre veille autour du retail et du marketing point de vente sur notre blog.

Anthony

About Anthony

Responsable Marketing & Communication

Laisser un commentaire

Inscrivez-vous vite à notre newsletter !

Nous vous tenons au courant des actus Retail, Print & Digital.

Votre inscription a bien été prise en compte !