Les chiffres clés du retail – Janvier 2020

De 7 février 2020février 25th, 2020Performance Point de Vente

Soldes d’hiver, baisse des permis de construire pour les centres commerciaux, impact des vitrines sur la fréquentation des magasins, … Nous avons décrypté pour vous les dernières actualités du retail.

Selon 85% des Français, les soldes n’ont plus de réel impact

Le mois de janvier a connu un changement radical dans le retail : les soldes sont passées de 6 à 4 semaines. Pour Marques Avenue, OpinionWay a interrogé les Français pour avoir leur avis sur ce nouveau format. 74% des sondés sont favorables à cette réduction de la durée des soldes. 66% d’entre eux affirment que les 4 semaines suffiront pour en profiter et 43% pensent que cela permettra de réaffirmer le caractère exceptionnel des soldes.

Pour autant, 85% des Français interrogés considèrent que les soldes n’ont plus de réel impact et 73% des personnes interrogées admettent ne pas faire la différence entre soldes, promotions et ventes privées. Selon Zachary Leriche, Directeur Général de Marques Avenue, “Il est incontestable qu’une partie des Français a le sentiment de rabais permanents. Les notions de valeur des produits et de juste prix sont devenues floues dans l’esprit des consommateurs, une part significative d’entre eux sont en perte de repères et confondent les différentes opérations les unes avec les autres.”

Source : Emarketing

soldes janvier 2020

84% des clients indiquent que les produits et services doivent avant tout leur simplifier vie

NRF Etude IBM

A l’occasion de la NRF 2020, IBM a présenté les résultats d’une étude mondiale menée dans 27 pays auprès de 18 980 consommateurs sur leurs habitudes d’achat et leurs préférences vis-à-vis des marques et magasins. 

Au niveau des habitudes de consommation, l’étude consacre l’avènement du “tout, tout de suite” et la compression du temps dans l’acte d’achat : 35% des personnes interrogées effectuent des achats, au moins une fois par semaine, sur un espace de temps réduit, ou “micro-moment”. En outre, l’étude indique que l’apparition des marketplaces  a créé une nouvelle génération de consommateurs dotée d’une exigence accrue. Soit un impérieux défi à relever pour les distributeurs à l’horizon 2020. 84% des clients indiquent que les produits et services doivent avant tout leur simplifier vie. Un élément qui se dégage comme principal critère d’achat.  

Source : LSA

Immobilier commercial : les surfaces autorisées ont baissé de 30% en 2 ans

Procos, la fédération du commerce spécialisé, a publié son bilan pour l’année 2019. On peut notamment y découvrir les chiffres de l’immobilier commercial en France. En 2019, les surfaces autorisées continuent de chuter avec 3,9 millions de m², soit 30 % de moins qu’en 2017 (5,5 millions).

L’analyse des permis de construire permet d’estimer à la fois les permis délivrés, donc autorisés, et le lancement réel de chantiers. Certes, le volume des surfaces mises en chantier reste comparable d’une année sur l’autre, autour de 3 millions de m² par an depuis 2015. Cependant, la tendance est là encore à la baisse puisque, de 3,1 millions en 2018, les surfaces commencées passent à 2,9 millions en 2019.

Source : Procos

procos centres commerciaux

Consommation 2019 : baisse de 1,2% en volume pour la France

nouveau modèle de consommation

Le ralentissement de la croissance démographique (baisse de la natalité depuis cinq ans), et le vieillissement de la population tirent la consommation alimentaire à domicile à la baisse. Mais la cause est plus profonde, nous faisons désormais face à un modèle de consommation différent. La fin de l’hyperconsommation, qui a constitué un véritable tournant en 2018, se confirme et s’impose désormais à tous en 2019 avec une baisse de 1,2% en volume en France.

Parmi les marchés très impactés par des baisses volume : le maquillage (-5%), les alcools (-6,4%), la viande (-4%), les surgelés (-3,3%), l’hygiène bébé (-7,5%)… 2019 solde aussi la première année de mise en application de la loi Egalim, qui a eu un impact négatif sur les dépenses réalisées sous promotion, en baisse de 6%. Le poids CA sous promo n’est plus que de 13,7%, soit -1,1pt vs 2018.

Retrouvez le débriefing complet de l’étude sur Emarketing.

La vitrine est ce qui incite le plus à entrer dans un magasin pour 29% des consommateurs

L’agencement des vitrines reste globalement très classique et statique. Et pourtant, 29% des consommateurs déclarent que la vitrine est ce qui les incite le plus à entrer dans un magasin ! Pour Frank Rosenthal, expert retail, l’investissement est salutaire : “La vitrine est l’élément le plus visible d’un magasin et, pourtant, les enseignes restent très frileuses dans la gestion de leur façade. Elles vont valoriser des promotions alors que les messages devraient plutôt permettent de se distinguer.”

Mais depuis quelques années, de nouvelles tendances émergent pour dynamiser les façades et apporter plus de contenu aux passants. Finies les vitrines étriquées et ultraremplies. Les entrées s’agrandissent pour faciliter l’accès aux magasins et les vitrines vont du sol au plafond. Les animations, mannequins ou autres installations événementielles ne doivent pas venir bloquer la vue sur le magasin.

Vous souhaitez augmenter la visibilité et la lisibilité de vos vitrines ? Nous pouvons vous accompagner pour tous vos projets de vitrines et visual merchandising.

Source : LSA

vitrine monoprix retail

Nos derniers articles sur les chiffres clés du retail

Retrouvez tous les chiffres clés du retail sur la page dédiée et découvrez notre veille autour du retail et du marketing point de vente sur notre blog.

Anthony

A propos Anthony

Responsable Marketing & Communication

Laisser un commentaire