Les chiffres clés du retail – Avril 2020

De 5 mai 2020mai 13th, 2020Performance Point de Vente
retail mars 2020

L’impact du coronavirus sur les modes de consommation, la plongée des ventes de textile, les dépenses publicitaires des annonceurs, les prévisions “Post Covid-19” pour le retail. Découvrez notre sélection de chiffres clés du retail.

Publicité : un marché en hausse de +2,6% en 2019

Kantar, l’Irep et France Pub ont publié les résultats du Baromètre Unifié du Marché Publicitaire (BUMP). Après une année 2018 en forte hausse (+4,2%), le marché publicitaire a progressé de 2,6% en 2019. Les recettes publicitaires nettes du marché publicitaire s’élèvent à 15,062 milliards d’euros en 2019. Les dépenses des annonceurs ont connu une hausse plus timide, de l’ordre de +1,5% par rapport à 2018 (33,809 milliards d’euros).

Lidl, plus gros annonceur sur 2018, laisse sa première place à Leclerc et occupe le 3ème rang. Dans le top 10 on retrouve Renault, Peugeot, Procter & Gamble, Citroën, Intermarché, Orange, Carrefour et SFR. Un classement dominé par la grande distribution, l’automobile et la les grands opérateurs.

Quant aux perspectives 2020, la crise sanitaire actuelle pourrait faire chuter les dépenses publicitaire de 4 à 5%.

Source : Stratégies

publicité catastrophe 2020

27% des Français privilégient davantage les commerces de proximité pendant le confinement

retail confinement consommation

BNP Paribas Real Estate a mené, avec l’institu IFOP, une étude sur les habitudes des Français en confinement. Globalement, 72% des sondés déclarent bien vivre le confinement. Sur le plan professionnel, 39% des actifs estiment moins bien travailler en période de confinement, et seul 1 sur 10 pense mieux travailler en étant à distance.

Cette période de confinement bouleverse également les habitudes de consommation des ménages. Plus d’un quart des Français (27%) indique se rendre davantage dans les commerces de proximité. Pourquoi privilégier les commerces de proximité ? Par solidarité : 65% expliquent le faire pour les soutenir financièrement. Mais aussi pour tester une consommation plus locale (57%), voire même changer leurs habitudes (27%).

Source : Points de Vente

Textile : un plongeon de 60 % des ventes françaises en mars

Selon les premiers résultats transmis par l’IFM, la baisse d’activité du secteur Textile/Habillement atteinte -60% par rapport à mars 2019. Tous les types de distributeurs ont été touchés. Même si les magasins à dominante alimentaire ont pu continuer à vendre des vêtements, les consommateurs ont privilégié les achats de première nécessité. 

Dans le détail, les plus touchés sont les grands magasins (-66%), les indépendants multimarques (-64%) et les chaînes de grande diffusion (-63%). Les chaîne spécialisées (-57,2%) et les hyper/supermarchés (-48%) sont les distributeurs qui s’en sortent le mieux.

Source : Fashion Network

ventes habillement mars 2020

Chute de 5,8% du PIB français au premier trimestre 2020

PIB France 2020

Après le recul de 0,1% du produit intérieur brut français enregistré au dernier trimestre 2019, cette performance confirme que la France est bien entrée en récession. Il s’agit de la baisse la plus forte du produit intérieur brut depuis 1949 et le début des évaluations trimestrielles de l’Insee. Pour le premier trimestre 2009, en pleine crise financière, le PIB avait reculé de 1,6%. Au deuxième trimestre 1968, dans le contexte de Mai 68, la baisse avait atteint -5,3%. 

En Chine, le PIB a reculé de 6,8% au premier trimestre 2020. Mais les derniers chiffres semblent indiquer que, pour l’économie chinoise, le pire est passé. Ce ne sera sans doute pas le cas pour l’Europe et notamment la France. Le gouvernement français estime que le PIB va s’effondrer de 8% cette année.

Source : France Info

Le retail va connaître une baisse de 1 800 milliards de dollars à l’échelle mondiale

Selon le cabinet d’études Forrester, le commerce de détail connaîtra une diminution de chiffre d’affaires de 1 800 milliards de dollars à l’échelle mondiale en 2020. Cela représenterait une baisse de 9,6%.

Le rapport indique en outre que l’impact des ventes au détail variera dans le monde entier, compte tenu des différences régionales et du fait que chaque pays se trouve à un stade différent de la pandémie. Aux États-Unis, les ventes au détail diminueront de 320 milliards de dollars en 2020, soit une baisse de 9,1% par rapport à 2019. Les ventes au détail vont perdre 260 milliards d’euros dans l’UE-5 (Royaume-Uni, France, Allemagne, Espagne et Italie) en 2020, soit une baisse de 10,4% par rapport à 2019. Dans la région Asie-Pacifique, la perte de ventes devrait atteindre 700 milliards de dollars en 2020, soit une baisse de 14,7% par rapport à 2019. Enfin, pour l’Amérique du Sud, la baisse devrait atteindre “seulement” 6,8% d’ici fin 2020.

Source : Relation Client Mag

prévisions retail covid

Nos derniers articles sur les chiffres clés du retail

retail mars 2020

Retrouvez tous les chiffres clés du retail sur la page dédiée et découvrez notre veille autour du retail et du marketing point de vente sur notre blog.

Anthony

A propos Anthony

Responsable Marketing & Communication

Laisser un commentaire

J’accepte les conditions et la politique de confidentialité